Un troupeau de 120 bêtes atteintes de tuberculose bovine sera prochainement abattu par la direction départementale des services vétérinaires de Seine-Maritime.

L'abattage de ce troupeau issu d'une exploitation appartenant à deux jeunes agriculteurs basés à Anquetierville a été décidé pour éviter toute diffusion de la maladie. C'est la seconde fois cette année qu'une telle décision est prise après l'abattage en mai dernier de 140 bovins, dans ce même secteur situé près du Parc de Brotonne.

La tuberculose bovine qui est transmissible à l'homme est une maladie rare et contagieuse à tous les mammifères.

Depuis plusieurs mois, les éleveurs de bovins de ce secteur ainsi que les autorités sanitaires demandent une éradication totale des cerfs vivant en forêt de Brotonne qui sont à l'origine de cette contamination.