Il y avait pourtant plus de CRS que d'ouvriers de chez Renault, malgré cela, le président de la république française renonce à rencontrer les ouvriers de Renault Sandouville.


Envoyé par LePost sur wat.tv

Source Le Post

Voir également la vidéo de Cyril le Havrais :